Erri de Luca, Le jour avant le bonheur

Résumé :

Nous sommes à Naples, dans l’immédiat après-guerre. Un jeune orphelin, qui deviendra plus tard le narrateur, vit sous la protection d’un concierge, don Gaetano. Ce dernier est un homme généreux, attaché au bien-être du petit garçon qui grandit à ses côtés. Il lui apprend à jouer aux cartes, lui montre comment se rendre utile en effectuant de menus travaux. Mais don Gaetano possède un autre don : il lit dans les pensées des gens. Il sait par conséquent que son protégé reste hanté par l’image d’une jeune fille entraperçue par hasard, un jour, derrière une vitre au troisième étage…

 

Mon avis:

Voilà encore un livre que j’ai eu le plaisir de recevoir issu d’un partenariat entre les éditions Folio et Livraddict, que je remercie chaleureusement. Pourquoi ai-je postulé pour ce livre? Moi qui n’ai jamais eu l’occasion de découvrir l’Italie, j’ai eu envie de m’y mettre, avec un auteur dont j’avais déjà entendu parler plusieurs fois. De plus, le résumé est accrocheur, la couverture donne une part de mystère grâce à ses tons oranges/marrons. Comme vous l’aurez compris, j’ai craqué.

En me lancant dans cette lecture, je dois avouer que je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais. L’Italie était pour moi inconnue, et la découvrir à travers les yeux de ce jeune orphelin m’a beaucoup plu. Cependant, je fus un peu surprise du sujet, enfin deS sujetS abordés ici. Moi qui pensait que l’histoire allait se former uniquement autour d’une histoire d’amour, je me trompais.

Un récit d’après-guerre, des esprits encore tourmentés, le narrateur ici découvre les joies de la vie, ces petites choses qui bercent notre quotidien et peuvent paraître anodines, mais qui pour lui sont sources de bonheur. Nous nous retrouvons alors en plein apprentissage du bonheur, de l’amour. Au fur et à mesure des lignes, nous voilà nous aussi en train de redécouvrir ces émotions telles que l’amour, la joie, la tristesse, que peut-être ne conaissons-nous pas si bien que cela.

Je me souvins d’une phrase des histoires de Don Gaetano, je répondis: "Ce sont des choses qui arrivent le jour avant.
- Le jour avant quoi?
- Le jour avant le bonheur." (p.86)

Sur le long chemin de la vie, la route est longue, semée d’embûches.. Mais parfois claire et ouverte.
L’écriture d’Erri de Luca, que je ne conaissais pas, est très fluide, légère, autant dire tout ce qu’on aime. Les personnages ici possèdent tous un petit quelque chose qui fait que l’on s’attache à eux, l’auteur sait bien les mettre en valeur.

Cependant, je ressens tout de même un petit point négatif concernant ce roman. Je suis déçue (et c’est entièrement ma faute) de ne pas avoir apprécié encore plus ce roman. Car au fond de moi, durant ma lecture, je savais qu’il pouvait m’emporter, car l’auteur possède un vrai potentiel. Mais voyez qu’avec le recul, j’aime de plus en plus cette histoire.. Peut-être ne suis-je pas indifférente aux auteurs italiens!

Pour en conclure, ce roman aura été une vraie découverte. Peut-être pas une révélation, mais juste quelque chose qui fait du bien au corps, au coeur, et à l’esprit.

About these ads

11 réflexions sur “Erri de Luca, Le jour avant le bonheur

  1. Sans ton avis, je ne crois pas que je me serai arrêter sur ce livre mais pour le coup, tu en parles tellement bien que j’irai jeter un petit coup d’oeil, histoire de voir si ça peut me plaire ^^ Bonne soirée à toi !

    • La plupart du temps, il faut être inscrit à Livraddict, moi c’est comme ça que j’y participe ! :) Mais ils y en a aussi sur Babelio.
      Il faut avoir un blog bien tenu, avec des chroniques longues et bien construites.. Après sur le site tu as plein de critères à remplir, ce qui n’est pas chose facile. Et après il faut encore avoir la chance d’être sélectionné :)

  2. Cela t’aura peut-être donné envie de faire un tour en Italie. Je dois bien avouer que je connais peu la littérature italienne mais ai une grande passion pour le pays ! Merci de ta critique qui m’élargit à de nouveaux horizons.

  3. Je suis une lycéenne qui, pendant ces vacances d’été, a du lire ce livre. Au début un peu réticente je me suis ensuite plongée dans ce livre comme si je pouvais moi même entendre les histoires que Don Gaetano raconte à ce jeune orphelin. Ce livre restera pour moi un coup de coeur, c’est une histoire magnifique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s