Marc Levy, Et si c’était vrai…

Résumé :

Lauren est dans le coma, c’est indéniable. Mais elle est aussi dans le placard d’Arthur, un peu comme un fantôme, cela est tout aussi indéniable… Arthur, en tout cas, est bien obligé de l’admettre : il la voit, l’entend, la comprend et finit même par l’aimer. Mais que peut-on espérer d’un fantôme que l’on est le seul à distinguer ? On ne tombe pas amoureux d’un mirage, on ne force pas son meilleur ami à dérober une ambulance pour kidnapper un corps dans le coma, on ne ment pas à la police pour sauver une ombre, et pourtant… Marc Lévy signe ici un premier roman particulièrement grisant, qui s’amuse du lecteur et de ses certitudes, toujours avec légèreté : comme Arthur, on se laisse prendre au jeu de Lauren, et comme lui, on finit par se dire, entre deux rebondissements : Et si c’était vrai…

 

Mon avis :

Certainement une des plus jolies et plus palpitantes histoires que j’ai pu lire jusqu’à présent.

Ce livre est tellement farfelu, mais tellement touchant aussi … L’écriture de Marc Levy, je n’ai rien à dire dessus. Elle est juste très jolie, fluide… les pages se tournent toutes seules.

Le personnage de Lauren est vraiment très originale, c’est à elle que je me suis le plus attachée durant l’histoire. Elle me fait tellement rire, mais elle me fait pleurer aussi.

L’histoire en elle-même,  est vraiment géniale! Pour mon premier Marc Levy, je dois avouer que je ne regrette pas du tout! La fin, quant à elle, est sublime! Surprenante!

Du coup, j’ai bien envie de lire la suite moi !

 

Un extrait qui m’a énormément plu.

 » Tu veux comprendre ce qu’est une année de vie : pose la question à un étudiant qui vient de rater son examen de fiin d’année. Un mois de vie : parles-en à une mère qui vient de mettre au monde un enfant prématuré et qui attend qu’il sorte de sa couveuse pour serrer son bébé dans ses bras, sain et sauf. Une semaine : interroge un homme qui travaille dans une usine ou dans une mine pour nourrir sa famille. Un jour : demande à deux amoureux transis qui attendent de se retrouver. Une heure : questionne un claustrophobe, coincé dans un ascenseur en panne. Une seconde : regarde l’expression d’un homme qui vient d’échapper à un accident de voiture, et un millième de seconde : demande à l’athlète qui vient de gagner la médaille d’argent aux jeux Olympiques, et non la médaille d’or pour laquelle il s’était entraîné toute sa vie. La vie est magique. « 
Publicités

Une réflexion sur “Marc Levy, Et si c’était vrai…

  1. Après avoir adoré les livres de Musso, j’avais très envie de découvrir ce livre de Marc Lévy !! Ton avis m’a encore plus donné envie de le lire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s