Bernard Lenteric, la Nuit des enfants rois

Résumé :

Sélectionné parmi les meilleurs romans par toute la presse, La Nuit des enfants rois se déroule à toute allure, comme un merveilleux film, d’où l’on sort ébloui. Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies. De l’horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l’a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu’il ne soit de leur côté… Alors, s’ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, La Nuit des enfants rois.

 

Mon avis :

Voilà un livre qui traînait depuis longtemps dans ma PAL, sous une vieille édition, et que j’ai finalement décidé de sortir après m’être inscrite à la lecture commune sur Livraddict du 29 février.

Au début, je ne vous cache pas que j’avais une petite appréhension face à ce roman, ça me paraissait vraiment trop bizarre pour une fille comme moi malgré les avis positifs que mon donnait mon père sur ce bouquin.

Je me suis donc jetée à l’eau à la rencontre de Fozzy et de Jimbo Farrar. Déjà, la première chose qu’on se dit quand on débarque dans cette histoire, c’est « Bon sang, sommes-nous vraiment dans les années 80? ». Oui parce qu’un ordinateur qui parle et agit comme un humain ce n’est pas courant. Bref, on suit Jimbo, ainsi que sa femme Anna. Tous deux vont être confrontés à de terribles évènements, qui malheureusement vont mettre leur couple en danger. En effet, 7 enfants, 7 prodiges ayant réussi un test sur ordinateur, sont déclarés comme prodiges, avec une intelligence hors du commun ..

C’est ces jeunes enfants, alors âgés de 6 ans que Jimbo Farrar va aller rencontrer. Ils ne se conaissent pas, ne se sont jamais vus, et pourtant, quelque chose les relie… Comme des ordinateurs en réseau, voyez-vous? Donc Jimbo va aller à leur rencontre, leur posant des problèmes difficile à résoudre, mais que cependant eux, vont trouver la solution. Bref, c’est le côté bluffant du livre, car à cet instant où l’on découvre l’intelligence de ces gamins, on est quand même à fond dedans …

 

Bien sûr, ces gamins vont grandir, et plus tard, vont se faire maltraiter, violer, battre alors qu’il s’agira de leur première soirée tous ensemble, la première fois qu’ils se verront. Après cela, va naître entre eux un désir de vengeance. Ces sept vont s’allier, et à eux seuls vont préparer quelque chose de terrible … Mais ça bien sûr je ne vous le révèle pas. Sachez juste que c’est assez impressionnant, et prenant. J’aurai pu faire de ce livre un coup de coeur si la fin avait été plus développée, avec plus d’éléments recherchés .. Malgré cela, ce livre est un très bon thriller !

Publicités

4 réflexions sur “Bernard Lenteric, la Nuit des enfants rois

  1. C’est vrai que l’intelligence de ces enfants/adolescents est carrément bluffante!
    C’est un livre que j’ai énormément aimé : ils ont tous souffert et ils veulent se venger. Leur première nuit ensemble a carrément été horrible… et jusqu’au bout, je me suis demandée de quel côté était Jimbo.

  2. Pingback: Bernard Lentéric – La Nuit des enfants rois « Chez Iluze

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s