Pierre Corneille, Médée

Résumé :

Ici vous trouverez le crime en son char de triomphe  » (Corneille, Examen). Corneille met en scène en la personne de Médée une sorcière vindicative qui s’apprête à sacrifier ses enfants pour frapper l’homme qu’elle aime au plus intime de lui-même. Le génie et le souci de vérité de l’immense tragédien parviennent néanmoins à nous rendre humaine et quelquefois touchante cette  » jalouse en fureur  » inaccessible au remords. Injustement oubliée, cette magnifique réécriture du mythe antique de Médée, qui paraît pour la première fois en édition scolaire, est l’occasion d’aborder au lycée la tragédie et le tragique, de s’interroger sur la représentation du monstre au théâtre et de sensibiliser les élèves à la poésie de la tangue classique.

 

Mon avis :

Alors, ça y est, je dois me lancer dans cette chronique. Puisque je ne peux rien vous cacher, je ne sais pas si elle sera longue ou non, mais sur une pièce de théâtre courte comme celle-ci, j’aurais du mal à parler dessus pendant une heure …

 

Tout d’abord, quel plaisir de retrouver la plume de Corneille! Je l’avais déjà découverte à travers Le Cid, et j’en garde d’ailleurs un excellent souvenir. Cela n’a donc pas été très dur de me plonger dans cette pièce, étant donné que je savais dans quoi je m’embarquais.

Cette pièce commence donc avec Jason, qui annonce à Pollux qu’il va se remarier, et devinez qui est son ancienne femme, Médée. Vous vous doutez bien que cette nouvelle risque fort de l’énerver, et c’est ce qu’il se passe. Elle ne tolère pas du tout ce mariage et monte dans une colère assez noire que l’on ressent très bien à travers le début de cette pièce. Pour éviter que la colère de Médée ne fasse trop de dégâts, Jason pense à faire exiler son ex-femme. Seule au monde, et privée d’enfants (ceux qu’elle a eu avec Jason), Médée se retrouve seule, et prépare sa vengeance. Et alors, imaginez à quel point je fus choquée quand j’ai appris jusqu’où elle pouvait aller !

Dans cette pièce, Médée tentera TOUT, je dis bien TOUT pour tenter de récupérer son ancien mari, jusqu’à sacrifier ses enfants. Cette pièce illustre donc très bien, selon moi les ravages que peut faire l’amour sur une personne. C’est intéressant de savoir jusqu’où une femme peut aller pour tenter de sauver l’amour de sa vie. Et avec l’intervention du fantastique, c’est un petit plaisir.

Bien sûr, côté écriture, il faut aimer le théâtre classique, bien entendu… Si vous n’avez pas lu de Corneille, je ne vais pas vous conseiller Médée, mais plutôt Le Cid. Cependant, une fois que l’on est habitué à ce genre de lectures, je trouve qu’on apprécie beaucoup plus ce genre de pièces; les vers formant une belle poésie, c’est très agréable. Je suis très surprise de voir que j’adore de plus en plus le théâtre Classique .. D’ailleurs en passant, je vais sûrement emporter quelques pièces courtes quand je partirai à Berlin.

Et pour terminer, moi qui suit grande amatrice de mythologie en tout genre, je me suis régalée ! Nous avons plein de références, plein de noms célèbres cités, ce qui est très enrichissant. De plus, le dossier présent à la fin de la pièce permet vraiment d’être incollable. Enfin, je crois!

Publicités

12 réflexions sur “Pierre Corneille, Médée

  1. Moi aussi, en ce moment j’aime beaucoup les livres qui parlent d’histoire :p
    Vraiment, je te conseille Inconnu à cette adresse, il est super court en plus mais je pense qu’il peut te plaire !
    Un tour à la librairie *-*
    Je ne connais pas du tout le livre La part de l’autre 🙂
    Tu me diras ce que tu en as pensé parce que je me doutes que tu vas bien craqué x) c’est si dur de résister !

  2. J’ai très envie de découvrir cette pièce de théâtre et en général Corneille.
    Il faut juste que j’achète un de ses livres. Mais comme ce n’est pas une de mes priorités et que ma PAL est déjà énorme..

  3. ❖ Newletters :

    Six nouveaux article sont en ligne :
    – IMM de Février – Page 19
    – Bilan de Février – Page 19
    – Chronique de l’Appel de l’Ange – Page 19
    – Chronique de La bicyclette rouge – Page 19
    – C’est Lundi ! Que lisez vous ? (22) – Page 20
    – Chronique de Je ne suis pas un ange – Page 20

    Je m’excuse encore une fois pour ce gros retard dans les articles , j’espère que je vais pourvoir reprendre un bon rythme a partir de maintenant 🙂 Merci aussi pour votre soutien et votre patience ♥

    Bonne fin d’après midi 😀
    Bisous Bisous , Nana ♥

  4. Médée est un personnage très particulier, très sombre…Je ne sais pas si cette pièce me plairait… peut-être…mais étant donné que je ne lis pas beaucoup de théâtre, je ne sais pas si j’ai vraiment envie de me lancer. 🙂

  5. Eh oui ! La même collection ! Une collection que j’adore d’ailleurs !
    J’ai vraiment hâte de voir ce que tu vas pensé de Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre parce que c’est vraiment un livre qui m’a « traumatisé  » dans le bon sens. je suis incapable d’en parler à voix haute sans avoir la voix qui tremble et les larmes aux yeux … Mais je ne t’en dis pas plus x)
    Pour ce qui est de la couleur des sentiments, je suis ravie qu’il te plaise également ! Quand je l’ai commencé, je ne m’attendais pas à un coup de coeur loin de là. Et finalement, j’ai été absorbé par cette histoire et vraiment je me suis surprise à la lecture de ce roman !
    Là où j’irais est dans la continuité de Si je reste, très beau !
    Maintenant, je pense que je vais lire les Hauts de hurlement, toutes les descriptions que je viens de lire dans le ciel est partout, m’ont donné envie de le recommencer ( parce que je l’avais commencé en 4eme mais j’avais abandonné car je ne comprenais pas x) ).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s