Kathryn Stockett, La couleur des sentiments (1ere partie)

Résumé :

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.
Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

 

Mon avis :

Pour ne rien vous cacher, j’aurais beaucoup de mal à vous parler de ce livre, enfin, la première partie, sans être à court de mots. Pourquoi? Parce que ce livre m’a tellement touché et bouleversé que je ne saurais trouver les mots juste pour parler de cette histoire fabuleuse.

Aibileen, Mrs Skeeter, et Minny (ou Minnie?) .. 3 femmes. Deux noires, une blanche. Et pourtant, on va les réunir. Dans les années 60 au Mississippi, les relations entre noirs et blancs sont très hostiles. Les noires sont pour la plupart assez pauvres, contraintes à devenir bonne pour pouvoir nourrir leurs familles.

Mrs Skeeter, est une femme blanche, appartenant à une toute autre catégorie qu’Aibileen ou Minny. Plutôt aisée, et pas bête, c’est une femme qui a été élevée par Constantine, une femme dite de couleur, avec qui elle a noué pendant son enfance un lien très fort.

C’est donc le jour où elle déniche du travail en tant que chroniqueuse qu’elle décide d’écrire un article à propos de choses qui la dérange vraiment, comme les relations entre blancs et noirs..

L’élément déclencheur qui va réunir ces trois femmes, c’est évidemment l’installation des toilettes pour « noires » dans les résidences où les femmes de couleur travaillent. Ami de l’employeur d’Abileen, Mrs Skeeter va d’abord la rencontrer elle, puis Aibileen. Pour lui proposer de changer les choses…

A travers ce début d’histoire, je suis passée, je crois, par toutes les émotions. En passant du rire, aux larmes (eh oui, je suis trop émotive), en passant par la tristesse, notamment quand Mrs Skeeter raconte son histoire avec Constantine .. A plusieurs reprises, je me suis vue relire certains passages qui me touchaient énormément. Que ce soit lorsqu’Aibileen raconte une histoire à Mae Mobly, ce petit bout, ou lorsque Minny rencontre le mari de son employeur qu’elle nétait pas supposer rencontrer avant longtemps .. Bref, ce livre là, c’est tout un tas de rebondissements, qui font chavirer notre coeur. Une chose est sûre, c’est que l’on n’en ressort pas indemne. Ce roman dénonce la terrible réalité qu’il faut affronter sur les conditions de vie des gens de couleur au Mississippi dans les années 60 (si vous n’avez pas vu Mississippi Burning, allez le regarder! C’est un très beau film.) . Alors, on ne peut pas rester indifférent. Pour conclure, je dois avouer que les mots me manquent. Une énorme envie de découvrir la suite de cet immense coup de coeur .. Une révélation pour moi..

Publicités

7 réflexions sur “Kathryn Stockett, La couleur des sentiments (1ere partie)

  1. Je ne savais pas qu’il y avait plusieurs tomes. J’attends qu’il sorte en poche pour me l’acheter car j’ai très envie de le découvrir, il a fait tellement de bruits 🙂

  2. Je suis ravie que ce livre t’ait aussi bouleversé que ce que j’ai pu l’être lors de la lecture !
    Je suis totalement d’accord avec ce que tu en dis et t’inquiète moi aussi j’ai pleure 😉
    Je ne sais pas si tu as vu le film ? Mais je te le conseille ( je dis pas ça souvent pour des adaptations ) mais le film est vraiment fidèle au livre et il est excellent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s