Yoko Kamio, Cat Street tome 1&2

Résumé :

Keito ne va plus à l école depuis ses neuf ans. Sa vie d’enfant star a basculé lorsqu’elle a été trahie par sa meilleure amie.
Mais tout redémarre lorsqu’elle entre dans une école très spéciale : « El Liston ». Arrivera-t-elle à retrouver le goût de vivre ?
Avec ses nouveaux amis de l’école « El Liston », Keito reprend tout doucement goût à la vie. Entre temps, Taiyô, ancien camarade de classe de Keito, fait la connaissance de Rei. Passionné par le foot et ambitieux, il demande à Rei de devenir l’entraîneur de son équipe. Ce dernier, réticent au début, finit par accepter avec plaisir. En plus de Rei, le club de foot accueille également Hirano, devenue manager du club afin de se rapprocher de Rei, ce qui ne semble pas faire plaisir à Keito…

 

Mon avis :

Vous l’aurez compris, j’aime beaucoup lire des mangas en ce moment! De voir des dessins, ça me détend. Qui plus est, ce sont des histoires assez courtes, qui se lisent vite! Alors quoi de mieux qu’un Shôjo pour se détendre entre deux grandes lecture?

Dans Cat Street, on découvre la jeune Keito, qui a eu une enfance assez difficile. Star dès son plus jeune âge, elle n’allait plus à l’école, car elle était une star. Mais seulement, le jour où sa « carrière » est réduite à néan, c’est le drame. Comment se refaire des amis, s’intégrer alors que Keito n’avait plus l’habitude d’aller à l’école?

Keito est un personnage qu’on a tout de suite envie de soutenir, de lui donner de la bonne humeur. C’est une adolescente déroutée, qui découvre peu à peu la vie et le fait d’avoir des amis dans ces deux premiers tome. C’est comme si elle redécouvrait tout cela pour la première fois, et la Mangaka nous le montre très bien avec ses dessins.
L’histoire, dans ces deux premiers tomes, se porte bien évidemment sur l’intégration, et l’amitié. Un sujet qui, je pense, restera toujours d’actualité, car ces situations peuvent toucher tout le monde. Keito est une fille forte, qui fait preuve de beaucoup de caractère à certains passage, ce sont donc dans ces moments-là que son passé difficile ressort. Avec les difficultés qu’elle a traversé étant petite, on voit très bien qu’elle s’est forgée une grosse carapace. Elle ne sait même pas ce qu’est l’amour.

J’ai beaucoup aimé avec Keito retracer toute son enfance et découvrir avec elle son nouvel univers. Elle ne reste pas seule bien longtemps, se fait des amis dans cette école pour étudiants « libres ».. Chacun y fait ce qu’il veut, étudie quand ça lui chante! De plus, à travers les dessins, j’ai beaucoup apprécié le fait de voir les émotions de Keito changer et s’améliorer au fin des pages. Il y a vraiment un contraste entre le début, où son visage n’a aucune expression, et le deuxième tome où celle-ci se met à rire, à pleurer.. Toutes les émotions qu’elle ressent, on dirait que c’est la première fois qu’elles l’habitent.

Comme vous pouvez en conclure, j’ai vraiment beaucoup aimé ce Shôjo plein de vie et de fraîcheur, à l’histoire assez originale, quoiqu’assez morne au début. Je lirai la suite avec plaisir!

Publicités

4 réflexions sur “Yoko Kamio, Cat Street tome 1&2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s