Kathryn Stockett, La couleur des sentiments (2e partie)

Résumé :

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot. Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

 

Mon avis :

C’est une merveilleuse histoire qui vaut la peine d’être lue ..

Vous ayant déjà parlé de la première partie comme étant quelque chose de merveilleux, je ne saurais quoi dire de la deuxième. J’ai beau l’avoir lue il y a plus d’un mois, lorsque j’ai ouvert ce livre, c’est comme si je n’avais jamais quitté cette histoire. Tout se remettait en place dans ma tête, ces jeunes femmes et leur projet de livre..

Dans cette deuxième partie, les évènements sont beaucoup plus rapides. Evidemment, avec la création de leur histoire, elles sont de plus en plus débordées, et l’auteur nous le fait très bien comprendre.

Au risque de me répéter, j’ai eu un véritable coup de coeur pour ces trois femmes. Aibileen, pour sa douceur, et sa gentille. Minny, pour sa force de caractère, et son courage. Et Mrs Skeeter, je l’ai adorée pour son audace mais aussi pour son courage. Ces trois femmes à elles seules forment un coktail explosif qui vous tire des larmes à certains moments.

Ce livre est touchant, émouvant.. Il traite avant tout de faits réels (la discrimination racial), qui ne peux que nous toucher. Au fur et à mesure de notre lecture, on est amenés à se poser des tas de questions. « Pourquoi? » Les personnages sont tellement bien construit qu’on les aime/déteste du fond du coeur.

Cependant, certaines scènes sont vraiment dures, et même s’ils elles ne concernent pas directement la discrimation, Kathryn Stockett les décrit avec tellement de passion que l’on s’y croit réellement.

Bien sûr, à la fin de ce livre, on ne peut pas s’empêcher de pleurer. Le projet qui fut réalisé par ces trois femmes a changé leur vies à jamais. De voir comment chacune a repris sa vie m’a vraiment bouleversé. Ces femmes étaient des héroïnes. Je vous conseille absolument cette histoire, mais aussi le film, qui est fabuleux.

Publicités

Une réflexion sur “Kathryn Stockett, La couleur des sentiments (2e partie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s