Rebecca Maizel, Humaine

Résumé :

Lenah n’est plus la vampire cruelle et sanguinaire qu’elle fut pendant plus de cinq cent ans. Aujourd’hui son voeu le plus cher vient de se réaliser. Elle est redevenue humaine, grâce à un rituel pratiqué par Rhode, son âme-soeur depuis des siècles. Mais comment vivre dans la peau d’une jeune fille de 16 ans quand on a presque tout oublié de l’amour et de l’amitié ? De plus, même sous l’apparence d’une lycéenne ordinaire, Lenah doit rester sur ses gardes : le clan de vampires sur lequel elle a autrefois régné est prêt à tout pour faire revenir sa souveraine…

 

Mon avis :

Humaine est certainement un des livres les plus originaux que j’ai lu. Ce qui m’a tout de suite attirée chez ce roman, c’est qu’un vampire souhaite redevenir humain, et regoûter à toutes les sensations de la vie. Pour une fois que nous ne sommes pas dans le cas inverse, ça se fête!

C’est donc avec, au départ, un pré-avis très positif que je suis rentrée dans le livre. Je me suis de suite attachée à Lenah, qui redécouvre les choses simples de la vie comme la pluie sur sa peau, le soleil, ou encore l’odeur des fleurs. Toutes ces sensations décrites pas l’auteur ont su me plaire. C’est comme si j’avais voyagé dans un autre monde, comme si j’avais ressenti toutes ces choses avec Lenah, tant l’écriture de l’auteur est belle et poétique!

De plus, suivre Lenah dans sa nouvelle vie fut très agréable. Et bien sûr, c’est autour de cette nouvelle vie d’humaine que tourne l’intrigue.. Petit à petit, elle retrouve en elle sa part d’humanité qu’elle avait laissé de côté pendant bien des siècles.. C’est très agréable à suivre, sans prise de tête.

Cependant, arrivée la moitié du roman, j’ai déchanté malheureusement. Le personnage de Lenah a commencé à m’agacaer à cause de ses réactions parfois stupides envers ses amis. Elle a beau avoir 16 ans en apparence, ne devrait-elle pas être mature dans sa tête? C’est une petite incohérence que j’ai trouvé là. Certaines de ses réactions n’étaient pas très plausibles malheureusement.

J’ai trouvé aussi qu’au milieu du roman était un peu long, je me suis légèrement ennuyée. Cet ennui, en effet contraste beaucoup avec les 100 dernières pages où tout s’accélère d’un coup! Moi qui avait l’impression de m’ennuyer, je peux vous assurer qu’après ça, je ne savais plus où donner de la tête ..

En conclusion, ce roman est très original, et à la fois simple. Le concept est rare et recherché, tandis que l’intrigue générale est plutôt simple. C’est un beau mélange que j’ai tout de même apprécié malgré quelques petits bémols!

Publicités

2 réflexions sur “Rebecca Maizel, Humaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s