Symfonia tome 1 : Ouverture de Manon Toulemont

Résumé :

Pacôme, un vampire, sévit dans les rues de Paris pour assouvir sa soif de sang. Un soir, l’une de ses parties de chasse tourne mal et il est contraint de fuir, abandonnant sa victime. Une enquête est lancée, à laquelle seront mêlés Alice, sa soeur, Olympe, témoin du crime, Joseph, étudiant médium, et Ange, une sirène mâle qui assassine des jeunes femmes, entraînés dans un engrenage inquiétant.

Mon avis :

Avant tout, je souhaiterai remercier du fond du coeur Manon Toulemont, l’auteur de ce prodigieux ouvrage de m’avoir fait parvenir son premier roman. Grâce à elle, j’ai pu découvrir un paris sombre et apocalyptique, des êtres sanguinaires comme je n’en avais jamais vu auparavant ..
Un grand bravo pour cette jeune femme de seulement dix-neuf ans, à la tête d’une trilogie/saga qui fera parler d’elle. Que tes idées soient toujours aussi complexes et addictives!

La première chose qui m’a frappé, dès les premiers chapitres du livre, c’est sans aucun doute la personnalité des personnages, très élaborée et complexe, qui joue un rôle capital dans le livre. Chaque personnage a son propre caractère qui ne ressemble en aucun autre! Cela m’a d’ailleurs beaucoup plu car souvent, on reproche à certains personnages, dans les livres, de ne pas être assez creusés, de ne pas avoir assez de personnalité.
Ici, ce n’est pas le cas, on se demande bien comment cet auteur a été chercher toutes ses idées..

Ange, Alice, Pacôme (PACOOOOOOOOOOOOOOME *bave*), et Olympe, personnages très mystérieux, sont au coeur de ce roman, au coeur de cette enquête parisienne dont nous, lecteur, suivons avec assiduité. De nature très différentes, ces 4 personnages principaux doivent faire face à leur nature, leurs pulsions, instincts naturels. Car non, ces personnes ne sont pas banales. Chacune possède son « petit truc » qui la rend fascinante, et c’est de suivre chacune de ses personnes surmontant les péripéties qui surviennent dans sa vie qui rend l’histoire si addictive..

« Elle ne voulait plus se contenter de s’extasier devant cette fleur, elle voulait l’arracher de son pot, la broyer, la dévorer, la posséder, s’approprier jusqu’à la plus infime partie de son être, que plus personne à part elle ne puisse jamais en profiter et que la plante tout entière se consume dans les flammes de son caprice. »

Mais au coeur de ce Paris sanglant, qui semble si tragique, l’auteur a réussi a ajouter une pointe d’humour qui m’a vraiment ravie. A vrai dire, cette « Ouverture », mise en bouche fut vraiment surprenante, et terriblement délicieuse! 😉 Le style de l’auteur est très riche, Manon Toulemont manie extrêmement bien les mots.

A la fois terrifiée par les pensées si noires des personnages et envoûtée par ce monde, l’auteur a réussi à m’emmener très loin, me dépayer totalement de mon chez moi.

Symfonia est donc le premier tome d’une saga qui risque d’être très réussie. Je remercie encore une fois l’auteur, et l’encourage vivement dans sa très longue, j’espère, carrière d’auteure.

Publicités

3 réflexions sur “Symfonia tome 1 : Ouverture de Manon Toulemont

  1. Whao ! L’éloge que tu en fais me donne très envie de le lire ! Est-ce que tu sais si il est disponible dans les librairies ? En tout cas tous ces personnages si différents et si particuliers, ça donne vraiment envie 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s