Outlander, tome 2 : Le talisman de Diana Gabaldon

Outlander tome 2

Quatrième de couverture :

En raison de gros spoilers dans le résumé, je vous poste le lien direct livraddict ici !
Je vous redirige également vers ma chronique du tome 1 si vous n’avez pas encore lu cette saga !

Mon avis :

Après avoir dévoré le premier tome de cette saga, je vois vous avouer que je me suis littéralement jetée sur ce tome après que ma maman me l’ai offert pour mon anniversaire. Et quel cadeau!

J’ai adoré retrouver dans ce tome-ci tous les personnages auxquels je m’étais attachée.. Bien sûr, il y en a une paire que j’aurais préféré oublier, mais que serait un bon livre sans un bon méchant, après tout ?

J’ai adoré la rétrospective qu’a lieu tout au long du roman. Durant les 150 premières pages, j’étais un peu déroutée car je ne comprenais rien, étant donné que le roman se déroule d’abord dans le futur (événements inconnus au lecteur) puis se recentre sur le passé au moyen d’une rétrospective. C’était très fascinant et plaisant de retourner dans les Highlands auprès de Claire et Jamie Fraser. On en apprend beaucoup plus sur les personnages secondaires dans ce deuxième tome, ce qui permet de s’immiscer totalement dans l’époque du XVIIIe siècle.

Le réalisme des descriptions de Paris est à couper le souffle, et même si selon moi, certaines longueurs étaient pesantes et inutiles, je n’avais aucun mal à m’imaginer dans le Paris du XVIIIe siècle tant l’auteur est réaliste. La romance, bien que déjà plantée dans le roman, n’en reste pas moins palpitante! J’ai adoré suivre Jamie et Claire se disputer, se chamailler et se réconcilier ! Le petit plus, c’est lorsque Claire s’énerve après Jamie et qu’elle lui balance des mots tels que « ordinateur » ou « télécommande » ! Je pouffais de rire à chaque réplique de ce genre!

Malgré tout ces points positifs et qui font de ce livre un coup de cœur, je demeure tout de même sceptique sur la longueur du passage à Paris, soit 1/3 du livre, il faut avouer que c’est très long, et qu’il ne se passe pas toujours grand chose de palpitant. Il faut planter le décor, rencontrer de nouveaux personnages, et cela occupe beaucoup de pages! Les personnages sont également très stratèges, possèdent de véritables personnalités complexes. J’ai trouvé les habitants de Paris difficiles à cerner, et j’ai donc eu du mal à m’attacher à eux.

La fin de ce tome ne laisse en aucun cas supposer ce qu’il va se passer dans le troisième tome. Autant la fin du premier tome annonçait largement la suite, là, je me suis retrouvée face à un gouffre énorme. J’ai bien sûr émis quelques hypothèses quand à la suite, mais une chose est sûre, j’ai hâte de lire le prochain tome !

Publicités

Une réflexion sur “Outlander, tome 2 : Le talisman de Diana Gabaldon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s