Pauline, d’Alexandre Dumas

couv3220650

Quatrième de couverture :

Quel est le secret que cache Pauline ? Pourquoi fuit-elle le regard d’autrui ? Quel drame creuse son visage et altère son teint ?  » Personne n’ignore par expérience que le danger inconnu est mille fois plus saisissant et plus terrible que le péril visible et matérialisé « , confie Pauline. En épousant le comte Horace de Beuzeval, un homme diabolique, la jeune femme a signé son arrêt de mort : chaque jour est devenu synonyme d’angoisse et d’effroi…

Mon avis :

Pauline, c’est une petite pépite comme on en trouve rarement! C’est du Dumas, me direz-vous (inutile de vous rappeler que j’adore cet auteur, mieux, je l’idolâtre!). C’est un récit très original de part sa chronologie inversée. En effet, nous, lecteur, entrons dans une histoire qui a déjà eu lieu : autant dire que l’on connaît la fin avant le début ! C’est tout d’abord ce qui m’a plu dans ce roman, le fait que tout le récit soit organisé sous formes de flash-backs.

Tout au long du roman, les narrateurs changent, offrant différents points de vue de l’histoire. Ainsi nous découvrons le paysage de Pauline sous tous les angles: celui de l’homme amoureux, du mari attristé.. Pauline est un personnage qui paraît très mystérieux et rempli d’une noirceur profonde dès le début du roman.

Le suspens est très présent tout au long du roman, et même si nous connaissons « l’issue » de l’histoire dès le début du livre, cela n’enlève rien au charme du mystère qui plane sur cette jeune fille. L’histoire de Pauline est très dure, emplie d’une cruauté telle qu’on imagine à chaque événement que rien ne pourrait lui arriver de pire. Plusieurs fois, je me suis surprise à avoir des frissons en lisant ce livre, c’est pour vous dire..

Alfred de Nerval, un des narrateur, est un personnage qui a su me charmer au plus haut point! Décrit comme « un preux chevalier venant sauver sa belle du dragon », il n’en est pas moins très sensible, et attentif aux moindres faits et gestes de Pauline. Éperdument amoureux, la déclaration d’amour qui lui offre est juste magnifique.

Pauline est donc un classique que je vous recommande fortement, car Dumas offre autant de richesse dans ses mots que dans l’histoire qu’il nous conte ici. Des personnages intrigants, une fin déchirante; pour moi ce sont les ingrédients indispensables pour écrire un bon classique!

Avez-vous lu Pauline? Si oui, qu’en avez-vous pensé?

Publicités

2 réflexions sur “Pauline, d’Alexandre Dumas

  1. Je devais le lire pour le collège et je n’ai jamais réussi à le terminer.. Ce n’est pas faute d’avoir essayer, je pense que j’ai du réessayer trois fois de le lire, du coup je connais le début par coeur, mais je trouvais ça trop long. Mais ta chronique me donne envie de faire une quatrième essai 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s