Chasseuse de la Nuit #2 : Un pied dans la tombe de Jeaniene Frost

couv75125440

Quatrième de couverture:

La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante.
Elle n’a rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu’elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais… et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes.

Mon avis :

Dans ce deuxième tome qui se passe 4 ans (et demi je crois!) après le premier, nous retrouvons Cat l’intrépide (!!) au service du gouvernement, vivant uniquement par son travail afin de combler le manque terrible que lui a infligé sa brutale rupture avec le ténébreux Bones.

Qu’il est difficile de parler d’un deuxième tome sans spoiler des éléments du début! Au début du roman, Bones n’est pas un poil présent, je me suis d’ailleurs demandée quand il réapparaîtrait.. L’histoire est en priorité porté sur le personnage de Cat. Tout au long de ce livre, nous apprenons de terribles révélations concernant sa famille, alors accrochez-vous !

J’ai particulièrement apprécié la façon très originale dont les deux « amoureux » se retrouvent : à un mariage? Quelle ironie, vous ne trouvez pas? Bien sûr c’est à ce moment du livre que tout est drôle : des reproches futiles, des noms d’oiseaux et des crises de jalousie de la part de ces deux personnages, c’est juste hilarant à lire!

Bien sûr, sous leurs disputes (justifiées!), les deux tourteraux se retrouvent enfin, et croyez-moi que Bones n’a pas l’intention de laisser partir Cat cette fois-ci! Monsieur la nomme même comme étant « sa propriété » .. Quoiqu’il en soit, je ne vous détaillerai pas plus l’intrigue de ce deuxième tome!

Contrairement à ce que je m’attendais, ce roman assemble les pièces du puzzle (énigme principale) aussi vite qu’il les démonte! C’est donc avec joie que j’ai hâte de me plonger dans le troisième tome. Et cette fois-ci, je ne le ferai pas traîner éternellement!

Georgina Kincaïd, tome 3 : Succubus Dreams de Richelle Mead

couv4967880

Quatrième de couverture :

Rien ne va plus pour Georgina, même sa liaison avec le célèbre Seth Mortensen ! Déjà, pas de sexe entre eux: Georgina étant un succube, elle ‘ pourrait tuer son amant par mégarde. Ça calme les ardeurs les plus motivées ! En plus, même se voir devient difficile: Seth est obsédé par son dernier roman, et Georgina doit jouer les mentors pour une nouvelle recrue vraiment pas douée. Et enfin, il y a Dante, cet interprète de rêves bien enjôleur que Georgina est obligée de consulter, car une entité malveillante s’en prend à elle durant son sommeil. Du coup notre succube fait face à un double défi : reprendre le contrôle de sa vie amoureuse, et lutter contre un terrible ennemi. Si elle venait à échouer, le monde des mortels pourrait bien ne plus jamais connaître le sommeil !

Mon avis :

Accro à l’héroïne de cette saga, et ayant adoré les deux premiers tomes, je me devais de continuer cette saga! Et quelle suite, je fus très surprise de tous les événements qui se déroulent dans ce troisième tome.

Cependant, je ne vous raconterai pas l’histoire de ce troisième tome, car je pense que cette saga doit absolument être découverte et donc, je ne veux pas vous révéler l’histoire, au risque de vous gâcher toutes les surprises.

Néanmoins, je peux assurer que ce troisième tome fut (presque!) un coup de coeur. Pourquoi pas un réel coup de coeur, me direz-vous? Car je fus absolument horrifiée et déçue de la fin de ce tome! Les dernières 50 pages m’ont vraiment déçues, à tel point que j’ai eu beaucoup de mal à le finir, je devais lire 10 pages par jour après les terribles événements de la fin! Je pense qu’intérieurement, je connaissais l’issue de ce tome, mais je n’avais tellement pas envie que cela se réalise que j’ai « fui » la réalité. Eh oui, je suis bizarre parfois!

Pour le coup, ce troisième tome est très riche en rebondissements! Il ne passe pas une seconde où l’on s’ennuie en compagne du personnage de Georgina. Je l’adore pour sa façon d’être, de réagir face aux situations dans lesquelles elle se retrouve, et pour le personnage « magique » qu’elle incarne, un succube!

Vous l’aurez deviné, ce livre ne m’a pas laissée de marbre! Je ressors de cette lecture cependant chamboulée, mais avec une incroyable envie de lire la suite, car je suis très curieuse de connaître les rebondissements du tome 4! Affaire à suivre..

Rebecca Maizel, Humaine

Résumé :

Lenah n’est plus la vampire cruelle et sanguinaire qu’elle fut pendant plus de cinq cent ans. Aujourd’hui son voeu le plus cher vient de se réaliser. Elle est redevenue humaine, grâce à un rituel pratiqué par Rhode, son âme-soeur depuis des siècles. Mais comment vivre dans la peau d’une jeune fille de 16 ans quand on a presque tout oublié de l’amour et de l’amitié ? De plus, même sous l’apparence d’une lycéenne ordinaire, Lenah doit rester sur ses gardes : le clan de vampires sur lequel elle a autrefois régné est prêt à tout pour faire revenir sa souveraine…

 

Mon avis :

Humaine est certainement un des livres les plus originaux que j’ai lu. Ce qui m’a tout de suite attirée chez ce roman, c’est qu’un vampire souhaite redevenir humain, et regoûter à toutes les sensations de la vie. Pour une fois que nous ne sommes pas dans le cas inverse, ça se fête!

C’est donc avec, au départ, un pré-avis très positif que je suis rentrée dans le livre. Je me suis de suite attachée à Lenah, qui redécouvre les choses simples de la vie comme la pluie sur sa peau, le soleil, ou encore l’odeur des fleurs. Toutes ces sensations décrites pas l’auteur ont su me plaire. C’est comme si j’avais voyagé dans un autre monde, comme si j’avais ressenti toutes ces choses avec Lenah, tant l’écriture de l’auteur est belle et poétique!

De plus, suivre Lenah dans sa nouvelle vie fut très agréable. Et bien sûr, c’est autour de cette nouvelle vie d’humaine que tourne l’intrigue.. Petit à petit, elle retrouve en elle sa part d’humanité qu’elle avait laissé de côté pendant bien des siècles.. C’est très agréable à suivre, sans prise de tête.

Cependant, arrivée la moitié du roman, j’ai déchanté malheureusement. Le personnage de Lenah a commencé à m’agacaer à cause de ses réactions parfois stupides envers ses amis. Elle a beau avoir 16 ans en apparence, ne devrait-elle pas être mature dans sa tête? C’est une petite incohérence que j’ai trouvé là. Certaines de ses réactions n’étaient pas très plausibles malheureusement.

J’ai trouvé aussi qu’au milieu du roman était un peu long, je me suis légèrement ennuyée. Cet ennui, en effet contraste beaucoup avec les 100 dernières pages où tout s’accélère d’un coup! Moi qui avait l’impression de m’ennuyer, je peux vous assurer qu’après ça, je ne savais plus où donner de la tête ..

En conclusion, ce roman est très original, et à la fois simple. Le concept est rare et recherché, tandis que l’intrigue générale est plutôt simple. C’est un beau mélange que j’ai tout de même apprécié malgré quelques petits bémols!

Richelle Mead, Georgina Kincaid tome 1 : Succubus blues

Résumé :

Georgina Kincaid est succube a Seattle. A priori un choix de carrière plutôt sympa : la jeunesse éternelle, l’apparence de son choix, une garde-robe top-niveau et des hommes prêts à tout pour un simple effleurement. Pourtant, sa vie n’est pas si glamour : pas moyen de décrocher un rancard potable sans mettre en péril l’âme de l’heureux élu. Heureusement, elle est libraire, et son travail la passionne! Livres à l’œil, moka blanc à volonté… et la possibilité d’approcher le beau Seth Mortensen, un écrivain irrésistible qu’elle rêve – mais s’interdit – de mettre dans son lit. Mais les fantasmes devront attendre. Quelqu’un s’est mis en tête de jouer les justiciers dans la communauté des anges et démons. Bien malgré elle, Georgina est propulsée au cœur de la tourmente. Et pour une fois, ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue ne lui seront d’aucun secours.

Mon avis :

Alors pour commencer, je dirais bien évidemment que ce livre m’a beaucoup plus. Je fus vraiment ravie de découvrir la Bit-Lit de chez Milady, depuis le temps que j’attendais ça! De plus, Richelle Mead est une auteur qui, selon moi, mérite beaucoup d’attention.

Ici, rien à vois avec les romans jeunesse Bit-Lit que l’on peut lire, ça saute au yeux. Nous rentrons dans la vie de Georgina Kincaid, une adulte (enfin!) dans sa « paisible » vie. Pourquoi entre guillemets? Parce qu’être libraire le jour, et succube la nuit, ça demande pas mal de boulot. Mais vous allez me demander ce qu’est un succube. Pour vous répondre, il s’agit d’une créature démoniaque, qui, pour se nourrir, doit absorber l’énergie de ses partenaires sexuels. Bien sur, vous vous demandez sûrement comment a t-elle pu devenir comme ça ? On en apprend beaucoup sur elle et sur son histoire au long du livre. Sous forme de flash-back, ces moments m’ont beaucoup plu !

Ce qui m’a également tapé dans l’oeil avec ce roman, c’est que contrairement aux autres livres de Bit-Lit, les hommes ici ne sont pas forcément vus comme forts, puissants, dominants avec des regards ténébreux. Ici, nous avons Seth, un écrivain bien solitaire, souvent maladroit … Plutôt naïf en vérité ! Autant parfois il peut faire rire, autant parfois, on a envie de le baffer.

De l’autre côté on a Roman, qui est un peu le contraire de Seth. Il est sur de lui, un peu mystérieux … C’est le genre d’homme qu’on aime assez!

Et donc au milieu de ça, vous vous doutez bien qu’on a une bonne intrigue ! Je ne sais pas où l’auteur a été chercher cette idée, mais je suis tombée sous le charme de l’intrigue, même si je trouve que ce livre possède un petit côté prévisible. C’est selon moi la seule chose de négative dans ce roman.

Donc en conclusion, une très bonne lecture, une belle découverte ! Cette lecture m’a permit de nourrir un grand intérêt pour Richelle Mead, une auteur que j’avais envie de découvrir! Bref, je ne ressors pas déàue de cette lecture, et j’ai hâte de lire le tome 2 !

P.C. & Kristin Cast, La maison de la Nuit tome 1 : Marquée

Résumé :

Entrez dans la Maison de la Nuit à vos risques et périls. Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres… Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s’approche d’elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : « Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t’attend à la Maison de la Nuit ». a ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais – elle le sait – elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou… mourir.

 

Mon avis :

Et voilà encore une lecture détente qui fut vraiment agréable. J’ai beaucoup aimé ce livre, entrer dans l’univers de Zoey et découvrir que les vampires existent réellement et ne se cachent pas dans son monde, ça m’a bien plu. Bien sur, on retrouve encore, et toujours les archétypes du beau gosse qui sort avec la belle blonde peste … Et que se passe t-il ensuite ? Zoey débarque, et je vous laisse deviner .. Selon moi, c’est le point faible de ce bouquin. Malgré une histoire et un début prometteur, il reste encore trop proche des livres Young Adult .. Il est, pour l’instant, comme les autres selon moi, et c’est dommage ! Cependant, je lirai la suite avec plaisir, peut-être que je deviendrai fan ! 🙂

Collectif d’auteurs, Nuits d’Enfer au Paradis

Résumé :

Quelle fille n’a jamais rêvé d’être la reine du bal de fin d’année ? Une robe vaporeuse, un cavalier élégant et amoureux, une musique entêtante… Les histoires de ce recueil réunissent des héroïnes qui ont tout pour accéder au podium. Malheureusement, c’est sans compter sur les vampires, démons et autres morts-vivants qui s’invitent à la fête… Alors, prêtes à danser avec le Diable ?

 

Mon avis :

Un livre qui m’a assez plu, malgré le fait que j’ai eu du mal à rentrer dans ces nouvelles … La première m’a paru interminable, et ennuyante .. Quand aux autres, je les ai adorées ! Le bouquet et notamment la nouvelle de Madison Avery m’a énormément plu ! Du coup, j’ai envie de lire d’autres livres de ces auteurs ! A part ça, je ne saurais pas quoi vous dire .. Ce n’est évidemment pas un coup de coeur, il m’en faut quand même beaucoup plus ! Mais je ne regrette pas d’avoir lu ce livre pour la lecture commune de Janvier du groupe « Le temps d’un livre ». 🙂

Lisa Jane Smith, Journal d’un vampire tome 2

Résumé :

Elena s’est métamorphosée en une créature de la nuit sanguinaire et incontrôlable. Tiraillée entre les frères vampires, plus que jamais ennemis, elle doit aussi affronter un terrifiant adversaire, dont la menace se fait chaque jour plus vive. Tapi dans l’ombre, celui-ci n’attend qu’une chose : déchaîner contre Elena sa furie bestiale… et la vider de son sang ! Stefan et Damon n’ont pas le choix. Ils vont devoir s’allier pour empêcher que la femme qu’ils aiment leur soit de nouveau arrachée. Et il va falloir agir vite ! Car la force maléfique prépare un spectacle apocalyptique où, c’est sûr. personne ne sera épargné…

 

Mon avis :

Qui l’aurait cru ? Qui aurait pu croire que je deviendrais presque (j’ai dit PRESQUE) fan de cette saga ! Le deuxième tome, je l’adore. Beaucoup mieux que le premier. Je me suis faite à l’écriture de L.J. Smith, et je dois avouer que ça ne me dérange presque plus. Pour revenir sur l’histoire, je pense que j’adore ce tome 2 en partie parce qu’Elena n’est pas là (oui, je la déteste..) ! Mais ce n’est qu’un détail. On sent dans ce tome deux le danger, il est beaucoup plus sombre. Et ca, ça me plaît. Vite, le tome 3 !