Le théorème de Cupidon, Agnès Abécassis

couv48729614

Quatrième de couverture :

Définition du théorème de Cupidon : Deux lignes parallèles ne se croisent jamais. Sauf si elles sont faites l’une pour l’autre. Adélaïde est exubérante, directe, rigolote, mais fuit les histoires d’amour. Philéas est timide, maladroit, sérieux, et ne pense qu’à conclure. Ils ont le même âge, travaillent tous les deux dans le cinéma, pourtant ils ne se connaissent pas. …Enfin, c’est ce qu’ils croient. Entre situations pétillantes et rebondissements irrésistibles, une savoureuse comédie-romantique à deux voix, l’une féminine, l’autre qui a mué.

Mon avis :

Le Théorème de Cupidon m’a semblé être le livre idéal à lire en période de vacances dès que je l’ai vu. Sa couverture très simple et fraîche m’a de suite donné envie de lire ce roman. J’espérais y trouver de la fraîcheur et de la simplicité, le coktail parfait pour un bon moment de lecture sans se prendre la tête.

Dès les premières pages lues, je me suis vue dans l’incapacité de lâcher ce roman. L’écriture de l’auteur, puis ensuite la forme du roman m’ont beaucoup plu; j’ai adoré ce roulement de point de vus allant d’un chapitre à l’autre.

Les deux personnages que l’on rencontre sont très attachants, j’ai beaucoup aimé voir comment ils pouvaient gérer un flirt chacun de leur côté. Les réactions des deux personnages m’ont parfois fait pleurer de rire.

L’auteur rejoue des scènes de la vie quotidienne en y ajoutant une bonne dose d’humour et de rigolade, je me suis surprise parfois à éclater (oui oui, vraiment!) de rire pendant ma lecture. De plus, j’aime beaucoup la manière dont ces deux personnages ont été amenés à interagir ensemble.

Le Théorème de Cupidon est un livre bourré de fraîcheur et de rigolade, qui pourrait presque se lire d’une traite. J’ai passé un excellent moment en compagnie de Philéas et Adélaïde, et même si la fin n’est pas réellement explicite (certains Livr@ddictiens la qualifie de « bâclée »), elle laisse tout le loisir au lecture d’imaginer ce qu’il pourrait se passer ensuite.

J’espère très vite avoir l’occasion de lire d’autres livres de cette auteur à l’écriture que j’apprécie énormément.

Publicités

Gossip Girl T5 – Cecily Von Ziegesar

couv47762613

Quatrième de couverture : 

Serena et Olivia sont re-redevenues les meilleures copines du monde. Et s'offrent, pour fêter ça, une semaine de ski à Sun Valley. Seulement voilà, ce qu'elles n'avaient pas prévu, c'est d'y retrouver Nate et Georgie, sa cinglée de petite copine, ainsi que l'ignoble Chuck Bass...coups bas, potins, cuites et rebondissements en perspective ! Sans compter Erik, le sublimissime grand frère de Serena qui, Olivia en est certaine, sera l'homme avec lequel elle franchira le pas... y a plus qu'à ! Quant à Dan, le voici en stage dans une prestigieuse revue littéraire. Son âme de poète tourmenté tiendra-t-elle le coup ? Tandis que Vanessa, son ex-petite copine, s'initie -de force- au mode de vie très particulier de ses hippies de parents...
Serena et Olivia vont-elles rester copines ? Serena va-t-elle enfin trouver le grand amour ? Le couple Nate et Georgie va-t-il résister aux multiples frasques de Georgie ? Vanessa et Dan vont-ils faire la paix ? Gossip Girl ouvre l'oeil, les deux même ; elle vous dira tout...

Mon avis : 

Après avoir pendant quelques mois laissé cette saga à l’abandon, je fus très heureuse de retrouver des personnages familiers, auxquels je commençais vraiment à m’attacher au fur et à mesure des tomes. Je vais vous dresser un avis assez court de ce que j’ai pensé de ce roman, car étant une suite, je ne voudrais pas vous spoiler. De plus, je pense que cette saga est connue de tous, alors, mettre un visage sur un nom ne sera peut-être pas difficile !

Ce qui m’a surtout plu dans ce tome là, c’est la tournure humoristique et délirante que peuvent prendre certains événements. Les imprévus, et dégâts causés par les personnages m’ont presque fait rire tout le long du livre! L’ironie, et le ton des personnages omniprésents dans le livres ajoutent une bonne dose de joie et de gaieté, chose qui m’avait un petit peu manqué dans les tomes 3 & 4.

Selon moi, cette suite est très bien, avec de l’action toujours plus présente, des personnages délirants que l’on connaît déjà, et des nouveaux, que l’on a envie de découvrir en profondeur! J’ai, bien entendu, très envie de découvrir la suite de la saga!

Connaissez-vous la saga? Avez-vous lu les livres et/ou regardé la série?
Si oui, qu’en pensez-vous? Préférez-vous les livres, ou la série?

bookjar

Haily Jane, Journal (pas si) intime de Deborah Bernizet

Résumé :

« Julian, c’est l’un de mes premiers amours. Encore un, me direz-vous. Mais lui, il a droit à une mention spéciale. J’avais quatorze ans à l’époque, et pour une adolescente, une histoire qui tient, c’est important. Mais c’est lui surtout qui avait laissé alors le plus de plumes dans l’histoire, car pour un adolescent, un amour qui dure, c’est encore plus important que pour nous les filles. Ça le marque à vie. »

Haily Jane, 22 ans, un tempérament, une petite fille, un copain, des amies légèrement déjantées. Bref, une fille cool qui a tout pour être heureuse. Mais pour Haily, une histoire n’est jamais tout à fait terminée. Alors, avec tous ces garçons qui surgissent en même temps du passé, comment s’étonner qu’elle soit tout le temps amoureuse ?

Mon avis :

Haily Jane, c’est cette fille attachante qui a le don
de se mettre dans des situations qui n’ont ni queue ni tête!

Ce joli livre de Chick-Lit, que j’ai reçu lors d’un swap, fut une très jolie découverte pour moi! Le titre m’a de suite plu, et lorsque j’ai découvert le livre-« objet », j’ai de suite su que j’allais adorer!

Haily Jane, c’est tout d’abord un livre court que l’on dévore, grâce à l’héroïne plus qu’attachante. Haily, c’est la fille qu’on aime retrouver dans tous les livres de Chick-Lit! Jeune, les pieds sur terre, une petite fille, et surtout, un brin de folie lorsqu’elle se retrouve avec ses copines!

 » – Monsieur Piendo! Vous invités sont lààà!
Trop de manières tue les manières. Je trouve.  »

Pour ma part, j’ai trouvé que le point fort du roman, et ce directement lié avec les situations délicates dans lesquelles Haily adoooooooore se fourrer, c’est l’humour! CA, c’est quelque chose que j’adore dans un roman. Quand je commence à rire toute seule en lisant, je me sens plus proche du personnage, j’ai l’impression qu’il me ressemble, qu’on a le même humour! Selon moi, c’est une très bonne chose, et j’espère retrouver cet humour dans le tome 2 lorsque je le lirai! Car oui, je compte bien le lire! 😉

Malgré cela, la seule petite chose négative que je peux attribuer à ce livre, c’est qu’il se passe tellement de choses dans la vie d’Haily, que parfois on peut s’embrouiller entre tout ses exs qui refont surface, surtout quand on lâche le roman pendant quelques jours. Cela contribue au charme du roman bien sûr, mais cela peut-être un petit peu dommage car du coup, mes souvenirs concernant ce roman sont très brefs. Je me rappelle de l’histoire en général, mais quand je lirai le deuxième tome, je relirai très certainement ce tome là pour me remettre dans l’histoire! (Bon, OK, j’admet aussi que j’ai une mémoire de poisson rouge, surtout pour les prénoms dans les romans!)

En attendant, je félicite l’auteur Déborah Bernizet, toute jeune pour la publication de son premier ouvrage! Je lui souhaite encore un vif succès et la publication du tome 2 ! En parlant de ça, n’hésitez pas à aller l’aider pour le financement de l’impression des livres! C’est ici, et nul par ailleurs!

Gossip Girl tome 4 : Tout le monde en parle de Cecily von Ziegesar

Résumé :

Bienvenue à New York, dans l’Upper East Side, où mes amis et moi vivons dans d’immenses et fabuleux appartements, où nous fréquentons les écoles privées les plus selects. Nous ne sommes pas toujours des modèles d’amabilité, mais nous avons le physique et la classe, ça compense.
Cette semaine, un agaçant petit groupe de personnes parmi nous va savoir si oui ou non, leur candidature anticipée aux meilleures universités du pays a été acceptée. Ça y est.  (…)
Je crois pouvoir affirmer que nous souffrons tous de la fièvre hivernale pré-réponses des universités. C’est le moment de se déchaîner ! (…)

Mon avis :

Déjà le 4e tome de cette saga que j’adore! Eh oui, malgré tout, je commence à avancer dans cette saga que j’espère terminer avant la fin de l’année prochaine! Non pas que je veux m’en débarrasser, mais j’ai plutôt hate de tous les lire!
Comme à chaque Gossip Girl, je ne suis pas déçue, vous devez vous en douter! De toute manière, à chaque fois que j’ouvre un nouveau tome, je sais de suite que je vais passer un très bon moment!

Dans ce tome, nous voilà repartis dans l’Upper East-Side où l’hiver a fait son apparition. Et nos héros ont déjà tous fait leur voeux concernant leur orientation pour leurs prochaines années, en université. Plus ou moins contents de leurs réponses, ils vont tout de même devoir affronter l’hiver qui se prépare devant eux, les fêtes et réunions de familles.. Et il n’y a pas que les températures qui risquent d’être glacées, croyez-moi!

Ce qui m’a le plus marqué dans ce tome, c’est certainement l’évolution des personnes, notamment le comportement de Jenny et Dan Humphrey .. Le comportement de Jenny m’a comme fait un choc dans ce tome! Pourtant, ça n’a pas été un choc dans le mauvais sens… bien au contraire! Elle s’affirme, la petite Jenny, elle s’affirme .. Mais c’est certainement le compotement de Dan qui m’a le plus étonné! Eh oui, le garçon solitaire (comme dit dans la série ET dans le livre) ne l’est pas tant que ça. Quelle déception, je pensais que je l’aimais beaucoup plus que ça et en fait .. NON ! Je n’aimerai pas sortir avec un type comme lui ;-). Je vais devoir me rabattre sur quelqu’un d’autre, quel dommage..

Bon, bien sûr je ne vous révèle pas les évènements qui se produisent dans ce tome. Mais croyez-moi qu’entre cachotteries, tromperies, et révélations en séries .. On a de quoi faire! A vrai dire, c’est CA la recette de Gossip Girl, et ça marche toujours très bien avec moi! A chaque fois que je termine un tome, j’ai envie d’ouvrir le suivant ! Surtout avec celui-ci .. En effet, les évènements qui s’annonces dans le tome 5 m’ont l’air tout à fait inédits! A bientôt donc pour une prochaine chronique de cette série que j’adore !

Vous m’adorez, ne dites pas le contraire.
Gossip Girl

 

Cecily von Ziegesar, Gossip Girl tome 3 : Je veux tout, tout de suite

Résumé :

Bienvenue à New York dans l’Upper East Side, où mes amis et moi vivons dans d’immenses et fabuleux appartements, où nous fréquentons les écoles privées les plus sélectes, mais nous avons le physique et la classe, ça compense.
S et O ont décidé de faire la paix et c’est pas trop tôt! C’est vrai, quoi, pendant combien de temps peut-on rester fâché contre quelqu’un avec qui on a appris à lire à l’école primaire ? D’accord, O est loin d’être aussi blonde, grande et « expérimentée » que S mais ça ne veut pas dire qu’elle doit la détester. S ne sera jamais aussi retorse et égocentrique que O mais ce n’est pas pour autant qu’elle doit avoir peur d’elle. Au contraire – les deux filles ont décidé de mettre leurs différences de côté pour l’instant. Maintenant qu’elles sont redevenus copines, quel genre de sales coups vont-elles nous concocter toutes les deux ?

Mon avis :

Moi, accro à Gossip Girl? Ah, on pourrait presque croire que oui! Et en même temps ce n’est pas faux, loin de là! J’aime de plus en plus cette saga de Chick-lit. A chaque nouveau tome, il se passent des tas de choses, plus variées les unes que les autres. Pour ma part, je ne m’ennuie jamais avec tous ces personnages!

Dans ce tome-ci, les étudiants de l’Upper East Side sont en vacances de Noël.. Ce qui signifie vacances et soirées à prévoir. Et j’adore suivre Olivia et Serena dans leurs folles aventures, c’est très plaisant, car selon moi, chaque fille/ado peut s’identifier à elle et apprécier cette lecture! Chacun des personnages arrive à se mettre dans des situations loufoques qui me rendent accro à cette lecture.

Conaissant déjà un peu la série TV, je peux vous garantir que les livre sont différents. Pas mal de choses changent, quand au caractère des personnages. Admettons. A la télé, on a plus tendance à voir Olivia/Blair en tant que peste de première.. Dans le livre, c’est Serena. Dan n’est pas du tout le garçon innocent que l’on peut voir interprété par Penn Badgley, non dans le livre il fume 1 voire 2 paquets de cigarettes par jour, et ne fait que boire du café..

Bref, comme vous le voyez, cette chronique est un peu différente.. Mais en réalité, je ne saurais quoi vous dire de plus car il s’agit d’une série, et tout vous raconter ne servirait à rien. De plus, vous savez déjà que j’adore ça!

Cecily von Ziegesar, Gossip Girl tome 2 : Vous m’adorez, ne dites pas le contraire

Résumé :

Bienvenue à New York dans l’Upper East Side, où mes amis et moi vivons dans d’immenses et fabuleux appartements, où nous fréquentons les écoles privées les plus sélectes, mais nous avons le physique et la classe, ça compense. c’est aussi la période où nous devons remplir nos dossiers pour l’université. Nous venons de ce genre de familles et d’écoles, où il n’est même pas envisageable de ne pas postuler aux meilleures universités; s’y voir refuser l’entrée serait la honte absolue. La pression est là, mais je refuse de la subir. C’est notre dernière année au lycée, nous allons faire la fête, faire nos preuves et entrer dans les universités de notre choix. nous sommes uissues des plus prestigieuses famille de la côte Est – je suis certaine que pour nous, ça sera du gâteau, comme toujours.
J’en connais quelques-unes qui ne se laisseront pas abattre…
Mon avis :
Oui, j’adore ça. Pour ce que je lis de cette saga, pour le moment, je dois dire que ça me plaît, et pas qu’un peu. Avec ce deuxième tome, on commence à connaître les personnages, on s’attache à eux. Les relations entre eux commencent à évoluer, et j’adore ça ! Il se passe tellement de choses, dans l’Upper East Side, chaque fin de chapitre nous donne envie de lire le suivant. Et ça, j’adore. L’écriture de Cecily von Ziegesar me plaît toujours autant, je vais essayer de me procurer le tome 3 ! J’espère que ça va continuer ainsi, et que je ne me lasserai pas de cette loooongue saga comme d’autres. A voir !

Cecily von Ziegesar, Gossip Girl tome 1 : Ca fait tellement de bien de dire du mal

Résumé :

Bienvenue dans l’Upper East Side, le quartier chic de New York, où vivent Olivia et ses amis. Ils sont jeunes, ils sont riches, ils sont beaux, ils ont un penchant immodéré pour l’alcool, la fête, la cigarette… et les grossièretés. Ils fréquentent les écoles privées les plus prestigieuses de NY dans l’objectif d’intégrer Yale ou Harvard et de faire les plus beaux mariages, rien que ça… Bienvenue dans un monde de jalousie, d’envie et de trahison où se nouent et se dénouent les amours et les amitiés – le tout sous 1’½il de lynx et la langue de p… de la mystérieuse Gossip Girl qui voit tout, entend tout et relate tout sur Internet dans une rubrique où elle n’hésite pas à déformer à l’envi les aventures et mésaventures de ses  » copains « . Plat de résistance : le retour du pensionnat de la sublime Serena après un an d’absence : elle est la fille que tous les garçons désirent et que toutes les filles désirent être. Le petit monde d’Olivia, son ex-meilleure amie, et de ses inséparables copines langues de vipère, risque fort d’être chamboulé.

 

Mon avis :

Ah, enfin j’ai lu ce livre ! Il était grand temps, vous me direz .. Bon, je l’avoue, je ne suis pas amatrice de Chick-Lit.

Pas du tout même, le dernier livre que j’ai lu (il y a longtemps cela dit) m’a beaucoup déçu. Mais en faisant un tour dans ma PAL, j’ai vu ce livre, et ne-me-demandez-pas-pourquoi, j’ai eu envie de le lire .. 50 pages, 100 pages, et woah, je me suis rendue compte que j’aimais bien ! Je me suis étonnée moi-même ..

Du coup maintenant, j’ai bien envie de lire le deuxième si l’occasion se présente. Le troisième aussi. Et pourquoi pas toute la série tiens ! J’adore le personnage de Dan, et pour ce premier livre, c’est vraiment un type que j’adore. Je crois qu’on se resemble beaucoup en fait. Sinon, en dehors de ça, Serena est une vraie peste, pas du tout celle qu’on peut voir à l’écran, et je trouve ça dommage que ce genre de chose ne soit pas respecté, comme le véritable prénom de Mlle Waldorf, qui est Olivia.

Je trouve le livre plus complet que la série, on en sait beaucoup plus sur les personnages… Bref, pas grand chose à redire pour un Chick-Lit, mais je ne mettrais pas 10 tout simplement parce que je ne suis pas fan.