After, saison 2 d’Anna Todd

after saison 2

Chronique saison 1

Quatrième de couverture :

Hardin n’a rien à perdre… sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu’Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l’effet d’une bombe. Tessa est hors d’elle. Hardin sera toujours… Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s’en séparer ? Ce n’est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d’elle… de sa peau qui l’électrise… de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n’est pas sûr qu’elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l’université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu’il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer… par amour ?

Mon avis : 

Après avoir dévoré le tome 1 en dépit de nombreux points qui m’exaspéraient dans le roman, je me suis attaquée à ce tome, bien curieuse de découvrir comment les choses allaient s’agencer dans le couple explosif Tessa/Hardin.

J’étais plutôt heureuse de retrouver l’écriture simple et fluide de l’auteur, la rapidité à laquelle se lit le roman .. Mais littéralement parlant, je dois avouer que j’ai détesté la majeure partie de ce roman. Attention, je ne dis pas que ce livre est nul, je dis juste qu’il ne m’a pas plu. Cela ne veut pas dire que c’est un mauvais livre, je ne suis pas le nombril du monde..

Tessa m’est apparue comme encore plus naïve et influençable que dans le premier tome. Alors qu’elle est censée avoir le pouvoir sur les choses dans ce tome(à l’inverse du premier), elle se fait littéralement berner par un Hardin encore plus incompréhensible et obstiné.. Après la chute du premier, je m’attendais à une évolution positive des personnages, mais je n’ai pas réussi à les supporter dans ce tome.

C’est toujours le même petit jeu du « je t’aime, moi non plus » qui revient sans cesse. Je dois avouer que cela m’a beaucoup plu dans le premier tome, mais je m’attendais à des choses plus poussées dans ce tome, et pas cet interminable jeu durant 700 pages.. Je m’énervais littéralement sur les personnages sur lesquels j’avais envie d’hurler. Cependant j’ai apprécié retrouver certains personnages secondaires que j’aime beaucoup (voire plus que les héros), c’était une bonne chose d’en savoir un peu plus sur eux ainsi que sur leur passé.

Alors pourquoi ai-je tout de même terminé ce tome assez rapidement? Cela est entièrement dû au rythme rapide du livre et aux chapitres très courts, ce qui m’a toujours amené à lire un peu plus que prévu, vous savez cette sensation « Bon, allez, encore un chapitre.. oh et encore un .. et un de plus..  » Et puis j’étais tout de même curieuse de savoir si la situation allait s’arranger entre Hardin et Tessa, mais au fond, dès que la situation s’arrange, elle explose de nouveau 20 pages plus loin .. Ce roman ne connaît pas la stabilité et le manque d’action, c’est sûr! J’aurais cependant souhaité y voir de l’action variée.

La fin de ce tome ne m’a pas laissé coite comme celle du premier. J’ai même du mal à savoir si j’ai envie de continuer la saga ou pas .. Ce qui est sûr, c’est que je ne vais pas me précipiter sur le prochain tome !

Jardins Secrets, Helen Warner

couv75936581

Quatrième de Couverture :

Trois femmes. Trois secrets. Des révélations bouleversantes.
La vie réserve quelques coups durs bien sentis à Jennifer et à ses deux filles, Amy et Kate. Alors que Jennifer se remet à peine de la mort de son mari, Amy doit faire face à la déroute financière et morale du sien, et Kate se laisse troubler par sa rencontre avec Jack, un énigmatique inconnu. Des secrets sulfureux vont encore compliquer les choses, et les retrouvailles entre Jennifer et son premier amour n’y sont pas pour rien.

Mon avis :

Jardins Secrets, c’est un livre que j’ai eu le plaisir de lire en lecture commune avec Anaïs, une femme absolument adorable, que j’ai eu le plaisir de connaître grâce à nos petites conversations sur ce livre.

Et CE LIVRE ! Je l’ai tout simplement dévoré. Une fois que j’étais lancée, il m’était impossible d’arrêter. Malgré les intrigues de ce roman plutôt déprimantes, j’ai passé un excellent moment, et je ne pensais pas autant aimer.

Les personnages sont vraiment attachants, même si j’avoue qu’au début j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage d’Amy. En effet, habituée à la vie de luxe, on peut penser qu’elle est très superficielle. En effet, elle ne travaille pas, et profite juste de l’argent de son mari dont l’entreprise est florissante. Seulement, le jour où tout s’écroule et lorsque Kate est confrontée à de gros soucis d’argent avec son mari, elle va apprendre que le shopping et la vie mondaine n’est pas ce qu’il y a de primordial dans la vie. Ainsi ses valeurs vont totalement changer au cours du roman, c’est le personnage qui évolue le plus et qui m’a le plus plu. Sa soeur Kate, est également très attachante, mais très opposée à sa soeur. C’était intéressant de voir comment ses deux femmes très différentes allaient se rapprocher dans le roman.

L’écriture de l’auteur est assez simple mais elle arrive vraiment à nous emporter dans son univers, bien que très travaillé, malgré qu’il soit assez déprimant. Je me suis laissée surprendre tout le long du roman, après m’être posée un milliard de questions. Je dois avouer que je n’ai pas vu la fin arriver, et Anaïs et moi étions très surprises! La fin m’a quelque peu fait monter les larmes aux yeux car je m’étais réellement attachée aux personnages.

Jardins Secrets est vraiment un très beau livre sur les secrets, histoires d’amour à travers les âges et histoires de famille. Je vous recommande chaudement ce livre, car il s’agit d’un véritable coup de coeur pour moi !

Irrésistible attraction, Simone Elkeles

couv55311438

Quatrième de couverture :

Pour échapper à la police de Mexico, Carlos Fuentes s’installe chez son frère Alex, qui s’est rangé des gangs dans le Colorado.
Kiara, une jeune lycéenne sage, un peu garçon manqué, lui sert de guide dans ce monde policé qu’il ne connaît pas. Carlos, poussé par ses habitudes de bad-boy, ne tarde pas à replonger ; et, pour éviter la prison, il doit suivre un stage de réinsertion et accepter de vivre chez le professeur Westford, père de la jeune fille, qui a déjà sorti son frère Alex de la galère. Malgré leurs différences, les deux adolescents apprennent à se connaître et s’attirent de plus en plus.
Mais Carlos, s’il veut vivre pleinement son amour pour Kiara, doit d’abord rompre une fois pour toutes avec la culture des gangs.

Mon avis :

Charmée par le premier tome, je me devais absolument de continuer cette saga axée sur la romance pour laquelle je porte un intérêt tout particulier. Avec les romances de Simone Elkeles, nous savons tout de suite à quoi nous attendre à la fin du roman dès les premières lignes. Mais ça, c’est loin d’être « important ». Le plus important et original dans ses romances est de voir comment l’auteur trace ce long chemin de la haine à l’amour.

Simone Elkeles s’attaque à des sujets chauds sans prendre de pincettes. Les gangs, la drogue, le mode de vie difficile pour les immigrants, l’auteur parle de tout sans passer par quatre chemins, et c’est ce qui me plaît énormément. Car contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce genre de romance est tout sauf basique. Au contraire, c’est très épicé.

Les personnages que nous décrit l’auteur sont tous plus attachants les uns que les autres, avec leur caractère bien trempé. Pas de place pour les stéréotypes, ici il est impossible d’anticiper chaque action des personnages. Ils sont très surprenants!

J’ai adoré comment s’est passé le rapprochement hors du commun entre Carlos et Kiara, car ces deux personnages sont totalement opposés et il était intéressant de voir comment ils allaient s’y prendre pour se trouver des points communs et évoluer dans le même espace, tout en sachant qu’ils se détestent au début. Leurs personnalités sont en effet très opposées.

La saga « Irrésistible.. » de Simone Elkeles est à ce jour une de mes sagas romance favorites, en raison de son originalité, son absence de côté « gnan-gnan » et ses personnages hors du commun! Il me tarde maintenant de découvrir le dernier tome de la saga, dans lequel nous suivrons Luis Fuentes, le frère cadet d’Alex et Carlos.

Douces Nuits de Ros Clarke & Faye Robertson

couv30203200

Quatrième de couverture :

« Sous le gui » de Ros Clarke (All I Want For Christmas)
La nuit dernière, Anna a enflammé la fête de Noël au bureau, avant de se jeter une fois de plus sur l’irrésistible Hugh, l’étoile montante de l’entreprise. L’année passée, il a accepté de faire comme si leur baiser n’avait jamais eu lieu, mais cette année, Anna va devoir se rendre à l’évidence : l’attirance qu’elle éprouve pour Hugh est réciproque. Voilà la jeune femme face à un terrible dilemme : pour s’occuper de sa mère atteinte d’Alzheimer, elle s’est juré de mettre une croix sur les relations amoureuses…

« Une seconde chance pour Noël » de Faye Robertson (Holly’s First Noel)
Holly Jones, prof de musique, est dans une situation délicate pour les fêtes : elle vient de se faire larguer. Lorsque le séduisant prof de sciences de la classe d’à côté surprend sa conversation avec son ex et l’invite à passer quelques jours dans sa retraite écossaise, elle accepte aussitôt, ravie de pouvoir se ressourcer. Elle ne se doute pas un seul instant que, pour ce veuf qui fuit les fêtes depuis le décès de son épouse, sa compagnie est un cadeau inespéré.

Mon avis :

C’est avec joie, plaisir, et surtout grande impatience que j’ai décidé de me lancer dans la lecture de ces deux petites nouvelles très courtes, mais qui font tout de même leur effet !
Douces Nuits est un recueil de nouvelles très doux, qui met du baume au coeur et vous assure un bon moment de détente.

J’ai découvert ce livre presque par hasard, et je dois avouer que je ne ressors pas du tout déçue de cette lecture!
Ce qui m’a surtout plus dans la première nouvelle, c’est la situation dans laquelle s’est retrouvée le personnage principal. Trop éméchée, la jeune Anna a réussi à faire chavirer le coeur d’un homme en chantant en karaoké « All I want for Christmas is you » un soir de Noël. Soirée qu’elle aurait préféré oublier, mais son beau Jules ne l’oubliera jamais!
Dans la première nouvelle, il était intéressant de voir le rapprochement de ces deux personnages, le petit jeu du « chat et de la souris » était bien mis en place. Cependant, le côté « fleur bleue », et trop romantique (limite niais) de Hugh m’a quelque peu exaspéré. Cela m’a un petit peu déçu, car du coup, toutes ses actions étaient prévisibles, et de plus, celles d’Anna aussi! La fin de cette nouvelle n’était donc pas une immense surprise pour moi, car l’issue de l’histoire se devine un peu trop facilement à mon goût.

Cependant, je dois vous avouer que j’ai eu un véritable coup de coeur pour la deuxième nouvelle, qui m’a transporté, fait voyager et surtout qui m’a fait rêver! Un peu plus longue que la première nouvelle, je l’ai trouvé beaucoup plus convaincante et crédible que la première. J’ai trouvé les personnages très mâtures et réfléchis; chacun possédant leur propre histoire, ce qui les rendait très attachants. J’ai trouvé le Jules d’Holly très attachant en vue de son histoire personnelle (tragique!), ce qui faisait de lui un très bon personnage.
J’ai attendu l’issue de cette nouvelle avec tellement d’impatience que je n’ai pu m’empêcher de lire cette nouvelle d’une traite. Bien sûr, la fin tant attendue est d’une douceur infinie, et enivrante! De plus, le fait que cette nouvelle se déroule en Ecosse (avec 20cm de neige, le feu de cheminée, tout ça, tout ça..) m’a énormément plu, tellement que j’ai eu l’impression de voyager avec les personnages!

En conclusion, je dirai que ce petit recueil de nouvelle est tout ce dont nous avons besoin en cette période hivernale : un peu d’amour et de chaleur pour réchauffer nos coeurs tout froids!

Flocons d’amour de John Green, Maureen Johnson & Lauren Myracle

flocons-d-amour-112637-250-400Quatrième de couverture :

Un noël très enneigé, un train immobilisé par la tempête, et une  » Maison de la gaufre  » comme unique refuge… Entre rencontres amicales et amoureuses, rires et larmes, des adolescents découvrent et dévoilent leurs sentiments.

Mon avis :

Flocons d’amour était un livre qui me tentait depuis maintenant bien trois ans. A force d’en entendre parler un peu partout, de voir des personnes le lire, il fallait absolument que je me fasse mon propre avis.

Malheureusement, je ne fus pas grandement satisfaite de ma lecture! Mais avant de parler des points négatifs, je vais vous parler des positifs. Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé l’écriture des trois auteurs. De base, j’aime beaucoup les livres issus de collectifs d’auteurs, je trouve que cela ajoute de la variété dans le livre, et nous avons l’occasion de découvrir la plume de différents auteurs.

Je fus très agréablement surprise par la nouvelle écrite par Lauren Myracle ; moi qui ne connaissais pas cette auteur, je suis ravie de l’avoir découverte avec la troisième nouvelle, et qui s’avère être ma préférée.
L’ambiance et la magie de Noël (bien que gâchée par l’attitude des personnages), était bien présente, et je n’ai pas eu de mal à me mettre dans l’ambiance hivernale du livre.

Venons-en maintenant aux points négatifs, qui sont différents mais se rejoignent en tout point. J’ai trouvé l’attitude des personnages, leurs réflexions bien plus qu’immatures et inappropriées à la période de Noël.

PETIT SPOIL : Alors comme ça, la magie de Noël, c’est d’aller retrouver tout un tas de pom-pom girls dans un bar dansant en ramenant un Twister en éspérant taper dans l’oeil d’une d’entre elles? Je dis NON !
Et puis Noël, ça veut aussi dire oublier son petit copain (dont on est folle amoureuse bien sûr), le larguer, et en retrouver un autre directement, et tout ça, en une journée? JE DIS NON !

Il faut pardonner mes mots crus et mes réactions à vif, mais je garde vraiment un très mauvais souvenir de l’attitude des personnages de ces nouvelles. Bien sûr, tous n’ont pas été comme cela; j’ai quand même réussi à m’attacher à des personnages très gentils, touchant, qui apportent un peu de douceur et de chaleur dans ces périodes de Noël.

En conclusion, Flocons d’amour est un livre que je ne regrette pas d’avoir lu (depuis le temps que je voulais le lire!), cependant, je ressors de cette lecture déçue, mais je n’arriverai pas à dire si c’est parce que j’ai mis la barre trop haute pour ce livre, ou bien que je suis bizarre parce que j’ai détesté les réactions des personnages!

cold winter mini

Cinquantes nuances de Grey tome 1 d’El James

Résumé :

Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Mon avis :

Fifty Shades, c’est LE roman qui fait parler de lui depuis sa sortie. Succès planétaire, « porno pour les mamans », le nombre de surnom qu’on lui donne est inimaginable. Alors comment expliquer que je me sois tournée vers ce livre? Pour la petite histoire, c’est un ami de mon père, qui l’avait acheté et qui avait décidé de lui prêter, soit disant parce qu’on « se marrait » bien. Et moi, ayant tellement entendu parler de ce livre, je n’ai pas pu résister à la curiosité, ni à la tentation, et je me suis plongée dedans.

Dès les premières pages, j’ai constaté à quel point ce que résumé disait était vrai .. « Mais quel truc addicif! » En même temps, on va pas se mentir. Quand on se plonge dans ce livre, et qu’on sait qu’il est plutôt tourné sexe, on a envie d’en arriver aux choses sérieuses. Surtout qu’ici, c’est l’objet principal du roman. Osez me dire le contraire, j’assume totalement le fait d’avoir dévoré ce livre.

Quand j’y repense, je me suis plongée dans le livre à l’aveuglette. Et même si j’ai trouvé l’histoire addictive sur le moment, je sais qu’au fond de moi, cette histoire ne me marquera pas plus que ça. Ce livre est obsédant pour le moment, car on souhaite à tout prix savoir ce que va décider la petite et inexpérimentée Anastasia Steele face au contrat que lui propose le beau ténébreux, et si mystérieux Christian Grey.

Côté personnages, je dois avouer que ce sont de vrais prototypes! Enfin, tout ça n’est que mon avis (ne me tapez paaaaas!) D’un côté, nous avons la jeune, innocente, maladroite et si prude Anastasia Steele, qui n’a pas plus d’une jupe dans son armoire, et de l’autre le grand, le beau, le véritable homme, viril à souhait de Christian Grey. Very bad teaaaaacher, mister Grey ..

Je ne vous rappellerai pas une ènième fois l’intrigue de ce roman, je pense l’avoir assez dit dans mon « C’est lundi », de plus je pense que vous entendrez parler de ce livre encore une multitude de fois sur la blogo. Ce qu’il faut retenir, c’est que, pour ma part, j’ai vraiment adoré. Je l’ai trouvé terriblement addictif et obsédant, ce bouquin. Je voulais à tout prix savoir le dénouement de cette histoire mais pourtant, j’ai bien cru qu’il ne viendrai jamais. La fin de l’histoire m’a réellement donné envie de lire le second tome qui sortira en janvier, il me semble.

Pourtant, Fifty Shades « divise » beaucoup la blogosphère aujourd’hui. On lui reproche un manque de propreté (?), de clareté dans l’écriture. On lui reproche le manque d’intrigue. D’accord, toutes ces choses sont notables. Pour ma part, je pense qu’il faut l’avoir lu avant de le juger trop « porn », trop plat, et blablabla .. Je vous invite donc à vous faire votre propre avis sur ce livre! Et n’ayez pas honte de lire ça, CROTTE !

17 Lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl

Résumé :

Certains secrets changent la vie… D’autres y mettent fin.

Ethan Wate pensait à Gatlin, la petite ville du Sud qu’il a toujours considérée comme sa maison, comme un endroit où rien ne pouvait jamais changer. Puis, il a rencontré une nouvelle arrivante mystérieuse, Lena Duchannes qui a révélé un monde secret caché en plein jour depuis des lustres. Un Gatlin qui abritait des secrets anciens sous ses chênes couverts de mousse et ses trottoirs craquelés. Un Gatlin où une malédiction a marqué la famille de Lena avec des êtres surnaturels puissants pour des générations. Et maintenant qu’Ethan a ouvert les yeux sur la facette sombre de Gatlin, il n’y a pas de marche arrière possible.

Mon avis :

En octobre 2011, souvenez-vous, j’entamais cette saga avec 16 lunes qui fut un réel coup de coeur. En commencant le deuxième tome, je vous avais parlé de quelques appréhensions; j’avais extrêmement peur de ne pas me souvenir de l’histoire.

Autant stopper le suspense maintenant .. Ce livre fut un véritable coup de coeur. Le tout est de savoir pourquoi.

J’ai tout simplement trouvé ce deuxième tome beaucoup mieux que le premier. C’est vague comme explication, me direz-vous. Disons que dans le premier tome, le décor se plantait tout doucement, nous faisions la connaissance d’Ethan, de Lena, cette fille bien plus que mystérieuse.

Dans le deuxième tome, c’est comme si aucune coupure n’avait été faite. L’action reprend presque immédiatement là où elle s’est arrêté même si les 2 auteurs nous rappellent quelques petits évènements fondamentaux.

L’action est présente dès les premières pages, et l’histoire ne tarde pas à reprendre son cours. C’est CA, que j’ai aimé. J’ai donc retrouvé les éléments de 16 lunes que j’avais tant aimé dans ce deuxième tome. On en apprend de plus en plus sur Lena, même si ici, l’histoire est centrée sur le personnage de Macon, l’oncle de Lena. De révélations en révélations, ce personnage, si mystérieux dans le premier tome, et parfois détestable devient pillier du roman.

Cependant, j’ai trouvé Lena beaucoup moins consistante dans le premier tome. Bien sûr, « l’absence » de ce personnage important est tout à fait justifiée. Ici les auteurs ont préféré laisser la place à Ethan, qui va, dès les premiers chapitre, endosser un véritable rôle de héro.

17 Lunes nous offre donc une histoire pleine de rebondissement et de suspense. Ce livre fut à la hauteur de mes attentes, la fin m’a laissée sans mots, et certains passages m’ont même mis les larmes aux yeux. A vrai dire, je n’en demandais pas tant et fus ravie de constater que ce deuxième tome était un gros coup de coeur! Cette saga deviendra, je pense, une saga coup de coeur, grâce à cette histoire d’amour hors du commun qui fait chavirer mon coeur à chaque fois que je me plonge dans un de ses livres.

Vivement 18 lunes en poche!