Jeanne Bourin, Les amours blessées

Résumé :

« Te souviens-tu, Guillemine, du printemps de nos quinze ans ? C’était au temps du roi François, premier du nom. » Ainsi parle Cassandre Salviati, à qui l’on vient d’annoncer la mort de Pierre de Ronsard. Ils se sont rencontrés un jour d’avril 1545, à la Cour. Jeune poète alors inconnu, il écrira : « Je la vis, j’en fus fou. » Il est clerc tonsuré et ne peut se marier. Elle épousera Jean de Bray, un seigneur du voisinage. Mais Cassandre et Ronsard ne cesseront de s’aimer, de rompre de s’aimer encore. Toujours. C’est quarante ans de sa vie que Cassandre évoque ici. Inspiratrice de Ronsard, parente de Catherine de Médicis, elle est surtout une femme de la Renaissance, cette époque contrastée où les arts et la littérature florissent, tandis que les femmes perdent leurs droits acquis au Moyen-Âge et que les guerres ravagent le pays.

Mon avis :

Quel livre ! Quelle histoire ! Je dois bien avouer que la lecture de ce livre m’a bouleversée.

L’écriture de Jeanne Bourin m’a tellement plu! C’est très fluide, les pages se tournent toutes seules! Moi qui avait peur que ce livre soit un peu trop « classique », et bien non! Il ne s’agit pas simplement d’une histoire d’amour comme on pourrait en voir une dans les livres de nos jours, notamment dans les livres de YA.. Logique, me direz-vous, puisqu’il s’agit d’un roman historique … L’amour qui unit Cassandre et Pierre brûle d’un feu éternel, et Jeanne Bourin nous le fait très bien sentir à travers ses pages. Malgré toutes leurs séparations, leurs moments d’amour, il ne cesseront jamais de s’aimer. C’est vraiment ce qu’on peut appeler une histoire d’amour unique.

On a vraiment l’impression de vivre la romance, comme si nous étions dans la même pièce que Ronsard et Cassandre. C’est vraiment un bon livre que je conseille à tous les amateurs de livres historiques, et de romances …

Publicités

Une réflexion sur “Jeanne Bourin, Les amours blessées

  1. J’adore le style de Jeanne Bourin, que j’ai découvert grâce au roman Très Sage Héloïse. Je ne connaissais pas Les Amours Blessées mais le sujet me plaît bien…et puis ça se passe à la Renaissance, c’est une période que j’adore…^^ je ne peux pas résister, du coup.

    Je n’ai pas encore mis ce livre dans ma WL mais il va y aller très bientôt, je crois. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s